CALLEUR

Un des personnages illustres de notre folklore est le calleur. C’est lui qui va mener la danse et assurer en quelque sorte l’animation d’une soirée traditionnelle. Le calleur est un peu l’équivalent du DJ, qui sait prendre le pouls de la salle, et trouver le bon rythme pour la faire danser.

Dans les veillées de danse ou soirées de danse, le calleur s’assure de transmettre le plaisir de la danse aux invités, de diriger les danseurs en utilisant des termes et des expressions imagés tout en donnant des explications claires et précises sur les pas à suivre.

Appelées danses folkloriques, on les a rebaptisées «traditionnelles» en 1970, par souci de modernité. Si elles se sont transmises jusqu’à nous, c’est grâce à la tradition orale et à l’héritage familial. Toutefois, si le calleur semble incontournable dans une veillée, il s’agit d’une création moderne. Jadis, nos aînés connaissaient les danses et n’avaient pas besoin de se faire indiquer les pas. Le câll a été amené des États-Unis par les mouvements de travailleurs québécois qui allaient y travailler. Ils ont donc ramené de nouvelles danses et cette technique de transmission. Le câll a donc débuté en anglais pour se franciser et s'intégrer complètement au folklore du Québec. Aujourd’hui, le calleur est désormais nécessaire pour ne pas perdre les connaissances acquises et perpétuer les danses.

La technique du call, consiste à dire haut et fort, en harmonie, ou non, avec les musiciens, les figures que les danseurs doivent exécuter. Pour s’acquitter de cette tâche, le calleur se tient toujours à l'écart du cercle de danseurs, aux côtés des musiciens. Son rythme doit s’adapter naturellement à celui du groupe de danseurs, qu’ils soient amateurs ou professionnels.

Chaque calleur développe son propre style. Il peut parfois ajouter une touche de poésie et de style, le rapprochant ainsi du chanteur. Pour le néophyte, le callage peut être difficile à comprendre : un mélange de mots à peine prononcés de façon audible, peut être parfois difficile à suivre. Et encore, certains mots proviennent de l’anglais ou du vieux parler, mal compris, créant ainsi un jargon unique et inédit.

Le calleur a appris de différentes manières son art, soit en dansant, soit en regardant un confrère, ou en consultant avec assiduité les archives existant encore sur le sujet. Avec l’expérience, le calleur arrive à développer un style qui lui est propre, avec sa propre poésie. Pour sa part, Jean-François Berthiaume a développé sa technique de câll en écoutant des disques de câll, puis en allant recueillir des témoignages, appelé « faits » de danse, directement sur le terrain, en allant à la rencontre d’aînés qui lui ont transmis leur savoir.

Le documentaire

Avec la participation du groupe Réveillons!
Jean-François Berthiaume
David Berthiaume
Richard Forest
et le musicien invité
Jean Desrochers

Ainsi que de Mme Juliette Forcier, ex-calleuse

Réalisation Julien Fréchette
Direction photo Étienne Boilard
Philippe St-Gelais
Prise de son Vincent Beauchesne
Recherche Maude Paquette
Montage Jean-André Fourestie
Alexandre Lachance
Montage sonore Benoit Dame
Le site web
UX et Design 8bis Branding
Direction artistique Jean-Maxime Brais
Intégration et programmation Luc Rousseau
Photographie David Pieropan
Rédaction Maude Paquette
Julien Fréchette
David Pieropan
Archives audio Le Gramophone virtuel
Pour le Canal Savoir
Direction générale Sylvie Godbout
Adjointe à la direction générale Lyne Girouard
Administratrice de production Virginie Lamontagne
Communications Valérie Stella Morquette
Josée Leclerc
Pour le Conseil québécois du patrimoine vivant
Directeur général Antoine Gauthier
Savoir-faire est une production de Toast Studio
Producteur multiplateforme David Pieropan
Producteurs exécutifs Ian Quenneville
Alexandre Gravel
Remerciements

Festival Mémoire et racines
Pierre Chartrand
Disques et rubans International, Drummondville
Nos ainés et nos ancêtres

Développé avec la participation du Fonds de la radiodiffusion est des nouveaux médias de Bell

Fonds Bell

Développé avec la participation du Canal Savoir

Canal Savoir

Savoir-faire

Savoir-Faire est une initiative multiplateforme mettant en lumière des artisans passionnés, qui pratiquent et préservent des métiers rares ou en voie de disparition. Ce projet se veut la mémoire de leurs gestes et une célébration de la transmission de ces savoirs, pour garder vivant le patrimoine d’ici.